Depuis longtemps, je bricole où je peux dans les lieux que j'habite.
En général, ça finit par foutre de la poussière ou diffuser des émanations plus ou moins nocives dans le salon ou dans la chambre (quand on habite un deux pièces, y a pas vraiment des masses de choix).

J'ai la chance infinie d'actuellement occuper une maison d'une surface très confortable dans laquelle l'ancien garage a été reconverti. Cette pièce n'est pas habitable (pas de chauffage, peu ou pas d'isolation, etc.), mais assez lumineuse grâce à sa grande baie vitrée remplaçant la porte de garage.
D'un commun accord avec Madame, nous avons attribué cette pièce à mes brols et au "rangement" de quelques bricoles encombrantes.
Des étagères pour charges lourdes installées sur tout un pan de mur permettent le stockage d'une belle quantité de bordel.

Le but de ce projet va donc être d'organiser ce coin avec une surface de travail de manière optimale pour caser:

  • un coin électronique (rangements à composants, station de soudure, consommables, etc.)
  • des outils classiques (tournevis, dremel, etc.)
  • un ordi compact, écran, clavier, souris résistants à la poussière ou "sacrifiables"
  • un oscilloscope à tube cathodique (légèrement encombrant comme appareil tongue-out )
  • un four à reflow
  • une imprimante 3D
  • et autres?

Une seule étagère, ça risque d'être short pour caser tout ça.
Je ne peux pas vraiment pas sacrifier une seconde étagère de celles le long du mur, donc ça sera une étagère supplémentaire qui sera mise perpendiculaire aux autres.

Par contre, vu l'encombrement déjà important de la pièce et sa configuration, la poser en "fixe" n'est pas pratique. Ca réduit un peu trop le passage pour les êtres humains transportant des trucs.
L'idéal serait de la monter sur roulettes de manière à pouvoir la déplacer hors du chemin facilement.

L'idée, ça serait de faire un espèce de cadre dans le bas de l'armoire pour fixer les roulettes. Cadre qui permette de glisser une chaise et ses pieds sous la tablette de travail sans se cogner les tibias.

Il me semble qu'en suivant le schéma ci-dessus (profilés de l'étagère en noir, tasseaux en rouge), ça devrait supporter le poids de l'étagère, surtout si les tasseaux sont pris en sandwich entre deux plaques.