Index de l'article

Création de mon switchless region mod

Pourquoi un switchless de plus?

Des switchless region mod pour MegaDrive comme ce mod mis au point par Wolfsoft sont trouvables sur le net. Ce genre de mods fonctionnent très bien et satisferont la plupart des gens... mais pas moi :p. Une première amélioration possible, simplement souder un socket aux fils plutôt que directement sur les pins de la puce. Mais l'idéal pour moi : un petit circuit imprimé qui comprend µC, led et connecteurs pour un montage propre.

Et voici l'autre raison pour laquelle je me suis lancé dans ce projet:
L'électronique m'a toujours intéressé, mais mes projets dépassaient de loin mes compétences (nulles :p). Essayer d'apprendre sur des projets relativement complexes, c'est comme vouloir courir avant de marcher. Donc, un projet simple avec une application concrète me semblait la meilleure solution pour maintenir ma motivation. Il me permettrait d'apprendre à programmer des µC et à créer des circuits à partir de la documentation disponible.

Choix matériel

J'ai choisi de travailler avec les µC STM8S parce qu'ils sont peu cher, qu'ils me semblent assez versatile et que même les modèles les plus bas de gamme sont bien équipés en périphériques. C'est pourquoi je me suis offert une dev board STM8S003K3 to DIP ainsi qu'un programmateur ST-Link/V2.

Les prototypes des PCB seront commandées chez OSHPark parce que pour de très petites séries, ils ont un des meilleurs rapport qualité/prix.

Les composants, dans un premier temps ont été un mix entre through-hole (composants classiques dont les pattes passent à travers la PCB et sont soudées sur l'autre face) et SMD. Mais les through-hole demandant énormément d'espace, le prix des PCB grimpait rapidement. Le projet utilise donc quasi exclusivement des composants montés en surface (mis à part les connecteurs).

Cahier des charges

Fonctions minimales requises pour un switchless pleinement utilisable :

  • Passer à volonté la console en PAL ou en NTSC
  • Passer à volonté la console en anglais ou en japonais
  • Pouvoir changer ces deux options en utilisant un bouton existant de la console : le bouton RESET
  • Remplacer la led POWER par une led multicolore permettant de connaitre le zonage de la console actif et de choisir le zonage vers lequel basculer
  • Optionnel - pouvoir contrôler une PCB fille (un colour fix par exemple)

Tout cela en utilisant le moins de composants possibles. De plus, ils doivent être peu chers et prendre peu d'espace de PCB.