D'abord, quoi qu'est-ce que le radioamateurisme?

Soyons clairs, ça n'est pas se prendre pour un présentateur radio sur la bande AM ou FM avec un émetteur posé dans le jardin.

Le rôle des radioamateurs, en France, c'est d'utiliser, sur des bandes de fréquences qui leurs sont réservées, des installations radios expérimentales. Installations qui incluent du poste de radio jusqu'à l'antenne, en passant par les modes de transmission. Et pour ce faire, il est indispensable de passer un test écrit qui permet d'acquérir les connaissances minimales pour éviter de foutre la merde sur les fréquences qu'on est pas sensés toucher et sans (trop) foutre le feu à la baraque!

Okay ?

Outil assez indispensable pour un radio amateur (et plus généralement un bricoleur d'électronique) : un générateur de fréquences / d'horloge programmable.

Cet outil, dans le monde HAM permet - entre autres - de tester et régler différents appareillages.

Bien entendu, il est indispensable que ce générateur soit très précis et fiable. Le principal enjeu se situe donc dans la correction de la dérive de l'oscillateur.

Kézaco ?

Je me suis lancé dans le projet un peu fou de faire tenir quasi tout un "shack radio"Shack signifie cabane, pour résumer c'est là où les HAM font cramer des composants et entassent un tas de brols à moitié finis. dans un flightcase rack 19" 4U équipé de rails Eurorack. Voir l'article Mon premier "poste" radioamateur.

Pour être fonctionnel, ce poste de radio a besoin d'un ordinateur, un écran, un SDR, de quoi monter une antenne et, en fonction du type d'antenne, une éventuelle boite d'accord.

Il va donc falloir créer un module contenant un ordinateur complet, histoire de ne pas avoir à transporter un ordinateur portable en plus du flight case.