Index de l'article

La boiboite

Juste une ébauche de ce à quoi ça pourrait ressembler :

N'ayant ni l'outillage, ni les connaissances pour braser ou souder des tôles d'alu, il semble plus réaliste de choisir l'assemblage par vis. J'avais vaguement envisagé d'utiliser des rivets pop, mais ça rendrait le montage difficilement démontable sans dégâts.

Les façades avant et arrière resteront des tôles plates, de manière a être relativement simples à remplacer (changement de modèle d'écran, changement de système de ventilation, ...).

Plusieurs options pour le berceau :

  • utiliser des cornières pour assembler 3 tôles plates
  • tenter de plier une tôle pour lui donner la forme de U qu'on peut deviner sur l'image
  • prévoir des "pattes" d'assemblage à plier sur les 3 tôles qui composeront le U
  • prévoir des découpes en pointillé dans une tôle unique pour faciliter le pliage de la tôle d'alu

Suite à la découverte des nanobeam, j'envisage franchement de monter une structure avec ces petits profilés alu de 5mm de côté pour soutenir le matos informatique.

J'envisage de plus en plus de ne pas intégrer la carte mère du PC dans un module amovible, ce qui me permettrait d'utiliser des nanobeam fixés à la structure de l'eurorack pour supporter la carte mère. J'y gagne de l'espace qui me permettrait par exemple de prévoir un emplacement pour un raspi. Et prévoir la possibilité de démarrer soit le raspi (pour du travail en mode "dégradé" économe en énergie) ou le pc mini-itx (pour avoir un peu plus de "patate" en termes de puissance de calcul).

 Façade avant

Cette façade va donc reprendre des ports USB, les boutons power pour l'écran et l'ordinateur, des leds et l'écran.

Le plus gros du travail n'est pas très complexe, juste des perçages et des découpes plus ou moins rectangulaires, faisable avec du matériel assez limité. Un pointeau, une perceuse (dans l'idéal, j'aurais voulu une perceuse à colonne, mais la perceuse à main fera l'affaire) et son jeu de forêts à métaux, une scie à métaux (ou une scie sauteuse avec lame alu), quelques limes (rondes, carrées), du papier de verre et beaucoup d'huile de coude.

Par contre, graver la façade pour y ajouter du texte et des éléments graphiques proprement, c'est clairement infaisable pour moi 😂

Passer par une société pro, permettrait d'avoir à peu près toutes les finitions possibles et imaginables. Mais ça peut vite couter une blinde. Petit check rapide, ça reviendrait à quasiment 150$ pour une façade en alu poudré avec des gravures teintées.

Donc autre solution, tenter la méthode de la "décalcomanie". Il faut du papier à décalco pour imprimante laser, après impression on transfère sur la plaque d'alu et ensuite, on "vernis" à l'epoxy. Le résultat est propre et résistant grâce à la couche d'époxy. Et si on a accès à une imprimante laser couleur (ce n'est pas mon cas), y a moyen de mettre un peu de "vie" sur la façade.

Montage de l'écran

L'autre point qui me turlute, c'est le montage de l'écran dans la façade. J'envisage d'imprimer un "cadre" en 3d et de concevoir des pattes pour maintenir l'écran "pressé" contre le cadre. Je pourrais aussi y ajouter des joints en TPU, histoire de limiter les dégâts en cas d'éclaboussures. Faut encore que j'y réfléchisse.